Tatin aux pommes et au fenouil à tomber dans les…

Une recette trouvée sur un site super génial, mon inspiration principale en cuisine, le bien nommé altergusto. Je l’ai à peine modifiée.

Remove the row

Column: 1

Ingrédients :
🍏 1 bulbe de fenouil
🍏 1 anis étoilé
🍏 3 graines de cardamome verte
🍏 1 clou de girofle
🍏 1 c à c de gingembre en poudre
🍏 50 gr de sucre en morceaux
🍏 3 ou 4 pommes
🍏 1 grosse cas de miel parfumé
🍏 une pâte à tarte pur beurre

Column: 2

  • Laver et émincer le fenouil.
  • Le mettre dans une casserole avec les épices, couvrir d’eau et porter à ébullition puis cuire une demi-heure à feu doux.
  • Pendant ce temps préparer une pâte à tarte pur beurre.
  • Dans un moule à tarte qui passe sur le feu (en métal ou en pyrex donc, pas de moule souple en silicone), préparer un caramel avec le sucre en morceaux.
  • Lorsque le fenouil est cuit, ôter les épices et bien égoutter puis répartir sur le caramel
  • Peler-épépiner les pommes et les couper en petits dés puis les répartir par-dessus en vrac (oui oui, on ne fait pas de belles rosaces, faites moi confiance, c’est moins joli mais c’est nettement meilleur).
  • Poser la pâte à tarte par-dessus
  • Enfourner 45′ à 180°C
Alter-dégustez !

Légumes farcis déconstruits

Version déconstruite parce que j’essaie d’être végétarienne mais que les tomates farcies sans farce à saucisse, c’est pas pareil. Alors voilà une version allégée en viande…

Nombre de parts : ça dépends (du nombre de tomates, si vous êtes gourmands,…)

Cuisson : à 200°C, jusqu’à ce que ça commence à cramer.

Remove the row

Column: 1

Ingrédients :
🍅 des tomates
🍅 des courgettes
🍅 des poivrons
🍅 un oignon
🍅 de l’ail
🍅 des croûtons de pain ou des céréales (orge, blé, épeautre…) cuites
🍅 des lardons
🍅 du persil (ne le hachez pas, prenez du persil plat et détachez simplement les feuilles)
🍅 sel, poivre
🍅 de l’huile d’olive

Column: 2

L’idée est simple…

  1. vous épluchez les légumes qui doivent l’être (les oignons mais pas les tomates par exemple, ayez un peu d’imagination, que diable!),
  2. vous les taillez en morceaux assez gros (et pas trop petits ; c’est pas une science exacte alors vous voyez à vu de pif, c’est pas à une vache près)
  3. et vous mettez le tout au four, en assaisonnant et en arrosant d’un filet d’huile d’olive.
  4. Vous laissez presque cramer, que ça croustille bien et vous mettez du bon pain avec pour saucer.
  5. Pis vous invitez vos potes et vous vous régalez, je vais pas tout vous dire non plus quand même !
Ça, c'est ce à quoi ça ne va pas ressembler... :)
Ça, c’est ce à quoi ça ne va pas ressembler… 🙂

Cette recette est dédiée à Maman, parce que c’est une recette à la « ben, t’en mets à peu près comme ça, tu vois bien quoi… » 😉

Une tarte pour Samain

🎃 Gaston le potimarron s’est pris une baston. Il a mangé des marrons, il est passé au poêlon. Après ça n’a pas été long : deux affamés se sont jetés sur lui et on n’en parle plus. Ou alors si : voilà la recette de la tart’à Gaston 😉

Nombre de parts : 4, peut-être 6 (gare aux affamés sans scrupules)

Cuisson : 30 à 45 minutes à 180°C

La pâte

Remove the row

Column: 1

Les ingrédients

🎃 150g de Farine
🎃 100g de poudre de noisette
🎃 100ml d’eau
🎃 80ml d’huile
🎃 50g de cassonade
🎃 1 sachet de levure
🎃 1 pincée de sel

Column: 2

La recette

Mettre tous les ingrédients dans une boîte, secouer, éventuellement rectifier en ajoutant de la farine et étaler sur du papier sulfurisé que l’on mettra ensuite dans un moule à gâteau (plus haut qu’un moule à tarte).

L’appareil

Remove the row

Column: 1

 Les ingrédients

🎃 un potimarron
🎃 100g de sucre de canne
🎃 1 cac de Piment de Jamaïque moulu
🎃 1 oeuf

Column: 2

La recette

  • Couper le potimarron en morceaux sans l’éplucher et ôter les graines et cuire à l’eau.
  • Une fois bien cuit, ajouter le sucre et le piment de Jamaïque.
  • Passer au mixer afin d’obtenir une purée bien lisse.
  • Laisser refroidir avant d’ajouter l’œuf puis répartir sur la pâte à la noisette.
  • Utiliser les restants de pâte pour faire un décor adéquat 🎃.
  • Cuire à 180°C pendant 30 à 45 minutes.
  • Et enfin, gniac ! Croquez !

La minute culture

Halloween nous revient par les États-Unis et la culture anglo-saxonne. Avant de faire un urticaire, regardons y de plus près : cette fête qui correspond à la Toussaint chrétienne était autrefois une importante fête celte, Samain, célébrée au changement de saison, à la pleine lune de novembre. C’était une période ‘hors du temps’ n’appartenant ni à l’année s’achevant ni à celle débutant (ce qui permettait de rabouter le calendrier lunaire au calendrier solaire accessoirement) et appartenait donc au royaume des morts.

L’autre fête de changement de saison, Beltane avait lieu vers le premier mai et on y allumait un feu sacré. Son équivalent actuel serait la fête de Pâques.

La culture celte s’est répandue des Hébrides à Gibraltar et des côtes atlantiques jusqu’au cœur du continent eurasien, c’est notre héritage, resté plus vivace chez nos cousins anglo-saxons que sur nos terres gréco-latines. C’est une culture orale qui n’a laissé de trace que par les toponymes et quelques légendes et a été absorbée par l’empire romain puis par le christianisme.

Quiche indienne

Comment concilier une envie de curry et une envie de quiche ? Très simplement : Préparer une pâte à tarte en remplaçant la moitié de la farine par de la farine de pois chiches.

Nombre de parts : 6

Cuisson : 30 à 45 minutes à 180°C

Remove the row

Column: 1

Ingrédients :

– 1 pâte à tarte (si vous la faites, n’oubliez pas de remplacer la moitié de la farine par de la farine de pois chiches)
– 2 carottes
– 1 pomme de terre
– 1 morceau de gingembre
– 1 morceau de curcuma
– 1 cac de graines de fenugrec
– 1 morceau de bâton de citronnelle

– 1 gousse d’ail
– 2 oeufs
– du sel
– 250mL de lait de coco

Column: 2

Pour la garniture :

J’utilise ma centrifugeuse pour réduire les légumes en purée (je jette le jus de patate mais je garde celui de la carotte). Vous pouvez vous contenter de les râper. Au passage je passe aussi le gingembre, le curcuma, la citronnelle et l’ail à la centrifugeuse, si vous n’en avez pas, il faut émincer tout ça le plus finement possible (ou utiliser des épices en poudre, ce que je préfère éviter quand c’est possible).

La centrifugeuse sépare pulpe et jus, je remélange donc les deux. Ensuite ajouter sel, fenugrec, lait de coco et œufs aux légumes, battre pour homogénéiser, verser sur le fond de tarte et cuire 30′ à 180° comme n’importe quelle tarte. À déguster avec une salade agrémentée de pistaches pour rester dans l’ambiance indienne !

Bon appétit !

Crumble de courgettes

Il y a depuis quelques mois un motif récurrent : presque chaque fois qu’on m’invite à manger, on me cuisine des courgettes. J’aime pas les courgettes. Enfin j’aime pas les ronds de courgettes cuits à l’eau. Ni la soupe de courgettes. Mais en fait après les soufflés chèvre-courgettes, le gratin de courgettes, les courgettes râpées en salade et les rondelles de courgettes citron-olive, je m’aperçois que c’est pas mauvais, la courgette. Bon, je vais peut-être essayer de l’ajouter à mes menus alors…

J’ai cherché sur Alter Gusto, ma botte secrète en cuisine (quoi c’est plus secret si je le publie ?) mais une fois n’est pas coutume, Alter Gusto m’a laissé tomber. Rien, nada, pouic. Bon, je vais inventer un truc alors. Disons un genre de crumble puisque j’ai pas de fromage pour gratiner.

Alors, qu’est-ce que j’ai dans mon frigo ?

Remove the row

Column: 1

Ingrédients :

– des convives sympathiques (moi, j’avais ❤Em)
– une petite courgette
– une gousse d’ail
– la moitié d’un oignon
– sel, poivre, romarin
– une poignée de pignon de pin concassés
– un filet d’huile d’olive

💡 de la feta ou du fromage de chèvre frais émietté
Cuisson : environ 20 minutes à 180°C

Column: 2

La recette :

Couper la courgette en bâtonnets (c’est TRES important). Émincer l’oignon et le faire revenir avec un peu d’huile (préférez le pépin de raisins à l’olive, elle supporte mieux la chaleur). Émincer l’ail et l’ajouter dès que l’oignon blondit. Laisser revenir quelques minutes. Saler, poivrer, ajouter le romarin.

Verser dans un plat passant au four, ajouter les courgettes en répartissant bien l’oignon et l’ail, saupoudrer avec les pignons pin moulus et ajouter un filet d’huile d’olive.

J’ai quand même trouvé un accompagnement sympa sur Alter Gusto : le pain express. J’ai adapté la recette, n’ayant pas de bière j’ai voulu remplacer par de l’eau gazeuse -que j’ai complètement oubliée et remplacée par de l’eau plate. J’ai ajouté du thym et des pignons de pin. Le tout a été dégusté lors d’un pique-nique atypique, un soir de juillet couvert. On a même eut quelques gouttes mais on n’a pas été embêtés par la foule…

Quiche sarrasin-chèvre

Léger et inédit, parfait pour les pique nique d’été ! Pour la cuisson, prévoyez un moule à gâteau car la garniture est assez épaisse.

Qté : 6 parts
Temps de préparation : 20′
Temps de cuisson: 40 à 50′
Température : 180°C

Remove the row

Column: 1

🍕 150g de farine de blé
🍕 100g de farine de sarrasin
🍕 1 sachet de levure
🍕 80g de beurre
🍕 5 cas d’eau

Column: 2

La pâte :

Faire fondre le beurre à la casserole avec l’eau. Sortir du feu et verser les farines et le levure en une seule fois. Mélanger sans attendre.

Remove the row

Column: 1

🍕 1 fromage de chèvre frais style p’tit Billy
🍕 250g de fromage blanc de chèvre
🍕 4 œufs
🍕 6 tranches de fromage de chèvre format bûchette
🍕 1cas de miel (de sarrasin !)
🍕 1 branche de romarin hachée menu (ôtez le bois…)
🍕 Sel, poivre

 

Column: 2

La garniture :

Battre les œufs, le fromage frais, le fromage blanc, le romarin et le miel. Ajuster l’assaisonnement.

Étaler la pâte dans un moule à tarte (directement avec les doigts ou sur du papier sulfurisé au rouleau car cette pâte à tarte ne pourra pas être déplacée) et verser l’appareil dessus. Parsemer de rondelles de bûchette de chèvre et cuire environ 40′ à 180°C.

 

Déguster tiède ou froid avec une salade !

Aunissois (qui mal y pense)

Mes petits sablés à l’anis d’Aunis…

Remove the row

Column: 1

  • 200 g de farine (dernièrement j’ai utilisé de la farine de seigle)
  • 100 g de sucre (glace, parce que ça traîne et que je m’en sers pas)
  • 120 g de beurre
  • 1 1/2 sachet de levure
  • 2 cac de graines d’anis vert réduites en poudre (vive le moulin à café)
  • 5 cas d’eau

Column: 2

Mettez l’eau et le beurre dans une casserole et faites fondre à feu doux. Hors du feu, versez d’un coup la farine puis aussitôt le reste des ingrédients. Mélangez jusqu’à obtenir une boule homogène. Etalez à la main au fond d’un moule à gâteau. Mettez au four NON préchauffé à température douce (150°C) pour que ça gonfle doucement et que ça cuise, entre 30 et 45 minutes. Découpez des petits morceaux. Moi j’aime bien faire des losanges, c’est facile à couper et ça fait de jolis morceaux réguliers. Et me débarrasser des bouts triangulaires me donne une excuse pour goûter…

 

Jasmine

Une petite douceur légère pour le printemps… A base de ricotta, un fromage frais que je n’ai pas l’habitude de cuisiner et que j’apprécie de plus en plus ! Aromatisé au jasmin (on trouve assez facilement de l’arôme alimentaire dans les épiceries asiatiques), adouci d’une cuillère de miel et relevé d’une pointe de sel : tout simplement à tomber par terre !

Parfait pour accompagner une poire juteuse à souhait…

Pour 4 personnes :

Remove the row

Column: 1

  • 1 pot de ricotta
  • 2 cas de miel
  • 1 pincée de sel
  • 1 goutte d’arôme jasmin
  • 2 poires pelées et émincées.

Column: 2

Mélanger la ricotta, le miel, le sel et le jasmin jusqu’à obtenir une crème lisse et homogène, répartir sur les poires…

Je n’ai pas testé mais je pense qu’un vin blanc liquoreux serait sans doute parfait en accompagnement…

Beignets (sucrés) de pommes de terre

Et pourquoi pas ? On associe facilement les légumes au salé et il semble contre nature de les utiliser en dessert. Celui-ci est pourtant un régal mlleux et rien au goût ne laisse soupçonner la présence du légume dans la recette. Que voici : (pour 1 personne)

Remove the row

Column: 1

– 1 pomme de terre (récupérer la pulpe après passage en centrifugeuse)
– 1 cas 1/2 de sucre
– 1 cas de lait
– 1 oeuf
– 1 pincée de piment de Jamaïque ou de cannelle moulue
– huile de friture

Column: 2

Mélanger les ingrédients puis faire frire la pâte par cuillerées dans l’huile bien chaude.

Égoutter sur du papier absorbant et déguster !

La pomme de terre donne une texture crémeuse et moelleuse. Cette recette est inspirée des pains dorés (pain perdu) et des tortillas… J’avais envie de sucré mais pas de pain sous la main alors j’ai improvisé et je ne le regrette pas !