Le cerveau des huîtres

Charles Bonnet ― L’âme humaine placée dans le cerveau de l’huître, y acquerrait-elle jamais des notions de morale et de métaphysique?

Sans doute tiré de son Essai analytique sur les facultés de l’âme, disponible en ligne

Je dirai même plus, les huîtres à deux pattes, qui ont déjà de toute évidence subi une métempsychose avancée, sont-elles capables de réflexion autre que celle qui se pratique dans l’eau de leurs perles ? Je vous laisse méditer…

Ajoutez votre grain de sel :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.