Heureuse qui comme Ulysse !

wp-1472747631794.jpg
Je jure solennellement (sur ma tête de sorcière) qu’on n’a pas touché un seul cheveu de fée lors de cette mue impromptue.

I solemnly swear (and I give you my word as witch) that not a single fairy hair was harmed during this impromptu moult.

La chevelure d’or brun de Mélusine, comme les feuilles, tombe. Il n’y a pas eu de cliquetis, ni d’ombre, pas de grincement, de craquement, de cri dans la nuit. Les ciseaux étaient d’argent et le soleil haut dans le ciel.

As the leaves fall, so does the golden brown hair of Mélusine. There was no creaking, no sneaking, no shadow nor cry in the dead of night. The scissors were silver and the sun high in the sky.

Voyons le bon côté : maintenant que mes cheveux ne me volent plus dans la figure, je vais enfin pouvoir utiliser mon stock de rouge à lèvre 🙂

On the bright side, now that hair won’t fly in my mouth anymore, I’ll get to use my stash of lipstick 😉

Remove the row

Column: 1

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Paul Verlaine, Poèmes saturniens

Column: 2

 

Autumn

The morns are meeker than they were,
The nuts are getting brown;
The berry’s cheek is plumper,
The rose is out of town.

The maple wears a gayer scarf,
The field a scarlet gown.
Lest I should be old-fashioned,
I’ll put a trinket on.

by Emily Dickinson

 

Ajoutez votre grain de sel :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.