Le Boucher Sylvestre suivi du Penseur

Albert : Il faudrait dépecer les arbres.

Mais pourquoi tant de haine ?

Albert : Je pense que je réfléchis trop

Ne te fais pas une entorse aux neurones Albert, ça me fait mal de dire ça mais si tu n’étais pas là, tu me manquerais. Et puis comment ferais-je pour ma récolte de perles si je n’avais pas ma pinctada albertii ?

Series Navigation<< L’eschatologue, non l’ex-catalogue, non plus, merde, c’est quoi déjà ?Al Capone >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.