Publié le

Albert : les bras m’en tombent

Albert : Si il verrait ça, il tomberait des leurres.

Alors autant d’habitude, j’arrive à comprendre ce qui se télescope dans ta tête cher Albert, autant là, vraiment, je reste sans voix…

Ajoutez votre grain de sel :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.