Publié le

Dodo au rhum

Avertissement
Cette recette nécessite :
Primo, de disposer d’un navire et d’un équipage, ce afin de pouvoir honnêtement s’autoproclamer « Capitaine » et avoir accès à la cale à rhum,
Secundo, d’avoir une bonne capacité à voyager dans le temps, les ressources actuelles en dodo étant quelque peu limitées.

image
Dodo en conserve

Étape préliminaire :
En fonction de vos capacités de voyage temporel, soit voyagez dans le passé avant l’extinction des dodos, soit atteignez la dimension future légèrement parallèle dénommée « dimension Fforde » et clonez votre dodo domestique. Pour le voyage retour, enfilez une paire de souliers rouges et claquez trois fois des talons en répétant la formule magique. Oubliez pas le dodo sur place il faudrait tout recommencer.

Etape l :
Attrapez un dodo d’environ 5 kg pour 6 personnes et une deux trois bouteilles de rhum, du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.

Étape 1 et demi :
Tuez votre dodo. Je sais c’est triste mais vous allez pas le manger vivant quand même !

Étape 1 trois quart :
Plumez et videz le dodo. Ou pas mais m’invitez pas à manger ce jour-là.

Etape 2 :
Barder le dodo de lard, le ficeler, le saler, le poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.

Etape 3 :
Préchauffer le four à 350°C, pendant dix minutes.

Etape 4 :
Se verser un verre de rhum pendant ce temps-là.

Etape 5 :
Mettre le dodo au four dans un plat a cuisson.

Etape 6 :
Se verser 2 autres verres de rhum.

Etape 7 :
Mettre le vour à 400 pendant 20 binutes pour le zaisir.

Etape 8 :
Se bercer 3 berres de rhum.

Etape 9 :
Après mettons une debieurre, fourrer l’ouvrir et surbeiller la puisson du toto.

Etape 10 :
Brendre la pouteille de rome et s’enfiler une bonne rasade derrière la brabate – non – la trabate!

Etape 11 :
Après environ, bouof… une debieurre de blus ou moins, pencher en direction du vour et s’y rendre.  Oubrir la reundedjeu de borte du pour et rebourner, mettre l’autre bord- l’asti de coco.  Mettons.

Etape 12 :
Se pruler la main -m…- avec la p ‘tain de borte du vour en la rafermant – saloberie de voutoir.

Etape 13 :
S’ass…-woyons- s’ass…-ben woyons- s’ass…- woyons, c’qu’al’est, sti! – s’asse…woere- bon!-  s’a griss de chaise et se reverder 5 ou 6 rhum de verre… ou le gontraire- ou… s’en fout.

Etape 14 :
Buire – non – suire – non – cuire – non – ah ben oui, c’est ca : cuire -le bobo bandant 4 heures. 4 heures. Z’est ca.

Etape 15 :
Et hop….pelai..e, 5 berres de plisse !  Ca vait du pien barou ça passe.

Etape 15 :
ttttttttttirer le four-re du dodo.

Etape 15 :
Se rebercer une tite corchée de rhumhumhum – bas trop – tention, zussun droit ? wop attention- wopokay merci de rien.

Etape 23 :
Là mon gars, on vazzayer de-suimoabenla- zortir le bour de la-woyons- de mince m’a tu l’dire- de woyons- de poteau, ça y est! s’cuse,voulais pas dire « de poteau », ce voulais dire, c’est: zordir la dodoooo de-c’est ca: de dodo- de dodo de nouveau, parce que, laisse-moe faire là, non laisse-moe faire, non gar-moe ben, bon OK, fais-le donc.

Edape … :
Rabasser le doto qui est, hoonnnn, tombée bar derre.  L’ettuyer avec une… -non, l’aut’ porte- avec un linge a vesselle et ladeposechappewopelaieoke sur un blat, ou une assiette, ou oh flûte…

Étape Combien j’ai de doigts ?:
Se péter la gueule à cause du gras sur le lidolium – non -les tuiles de chose- de machin là, genre de zeremiquecommonpourraitdire- bon le plancher là de la puisine et essayer de se relever pour serass… -woyons- se rass… -s’ra pas long- serassss…ssayer. Pas grave.

Étape Naan mais allé, regarde jamais une main sur les yeux, vas-y, combien j’ai d’doigts ? :
Décider qu’on est aussi ben a terre, ah pis venir la pouteille rhum, quins.

Étape Ah ! T’sais pus compet’ ! T’es compet’ tonpette, pompette ! :
Ramper jusqu’au lit et torpir ziss un tipeu, polontan, issintipeupipafdepou.

Etape 23 :
Le lendemain midi, manger le dodo froid avec une bonne mayonnaise et prendre l’après-midi pour nettoyer le bordel que t’as fait dans la cuisine la veille.

Recette à exécuter avec modération.

NB : je décline toute responsabilité dans l’extinction de la noble race des dodos

Ajoutez votre grain de sel :)