L’horizon des évènements

Un trou noir, c’est bien connu, ça avale la lumière… ça déforme les aiguilles… et si on dépasse l’horizon des événements, on est foutu !
Albert :

La décade, c’est bien toutes les deux semaines ?

C’est dommage, depuis que j’ai eu un enfant, je ne peux plus aller au théâtre quotidiennement, avant j’y allais une fois par trimestre.

Kaamelott :

Arthur : C’est quand la prochaine réunion ?

Lancelot : Dans deux jours.

Perceval : Dans deux jours ? J’croyais qu’c’était après demain !

Lancelot : Oui, après-demain, dans deux jours.

Perceval : Mais comment vous voulez dire ?

Lancelot : Après-demain, dans deux jours, c’est pareil !

Perceval : Ça dépend à partir de quand !

Arthur : Comment à partir de quand ?

Perceval : Après-demain, à partir d’aujourd’hui ?

Arthur : Évidemment, pas à partir de demain !

Lancelot : On vous dit dans deux jours ! A partir de quand vous les compter, vous ?

Perceval : C’est pour ça, j’vous demande !

Karadoc : Nan mais, quand vous dites après-demain, c’est…

Perceval : Non mais moi j’le dis jamais, moi !

Lancelot : Mais qu’est-ce que vous nous chanter avec vos après-demain !

Perceval : De toutes façons les réunions de la table ronde, c’est deux fois par mois ! Donc si le mec il dit : après-demain, à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois ça l’reporte.

Arthur : Non c’est n’importe quoi.

(…)

Karadoc : Par exemple vous prenez aujourd’hui. Vous comptez 7 jours. Ça vous emmène dans une semaine. Et ben on sera exactement le même jour qu’aujourd’hui.

Perceval : Ah ouais !

Karadoc (off) : Ah une vache près, c’est pas une science exacte.

Series Navigation<< Albert mais pas EinsteinAlbert hôtesse de l’air >>

Ajoutez votre grain de sel :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.