Publié le

Petit manifeste pour l’usage du point d’ironie

Je n’ai certes pas la prétention d’avoir la même influence qu’Agnès b mais comme les petits ruisseaux font les grandes rivières et que la chute de petites pierres entraîne les avalanches, j’apporte ma modeste contribution à cette noble cause : Réhabilitons le point d’ironie !
Certes, il peut être amusant de laisser planer le doute sur l’ambigüité d’une phrase. Et pourtant… Combien de fois ais-je eu à m’excuser platement, ajoutant un peu tard que « mais non, c’était ironique, ne le prends pas au pied de la lettre ! » 
Ce joli petit signe en forme de gros nez avec cette toute petite mouche de moustache posé sur la lèvre me rappelle un mien ami qui a là justement un grain de beauté… Est-ce pas plus simple d’ajouter ce petit point que de lourdement, pataudement ajouter « c’est ironique » ? Allègerai-ce pas nos textos ? Aussi c’est décidé, dorénavant j’userai et j’abuserai du point d’ironie !

Ajoutez votre grain de sel :)